La Vierge Noire

Historique

La tradition rapporte qu’un berger trouva une image de la Vierge Marie dans un arbre. Cette image, apportée au monastère de Brou, fut retrouvée mystérieusement dans l’arbre à plusieurs reprises.Les habitants en conclurent que la Sainte Vierge demandait à être priée en ce lieu. La statue de Notre Dame de Bourg fut taillée dans le bois de l’arbre. Et c’est en ce lieu que la première chapelle fut construite et que la ville s’est développée ; la “bienheureuse Marie de Bourg” fut invoquée par les bressans qui recouraient à sa protection dans les périodes de peste ou de calamités naturelles.

Le tableau miraculeux

L’origine du tableau miraculeux reste floue, mais la tradition le relie à l’image des origines. Il se pourrait que ce soit une imagede style byzantinrapportée par un croisé.D’autres experts estiment qu’il appartient à l’école de Cologne (influence rhénane). Les expertises récentes datent le tableau du XIVème, contemporain environ de la Vierge Noire. L’image, jetée à la Révolution, a été retrouvée miraculeusement, puis restaurée et authentifiée au début du XXème. Du tableau primitif ne reste que la partie centrale avec la tête de la Vierge.

Son nom vient des nombreux miracles que la prière à Marie suscita.

La statue

La statue en bois de la Vierge Noire est datée approximativement du XIVème ; Abîmée à la Révolution, elle a été restaurée au XIXème, sa tête a été totalement refaite. Elle possède différents habits donnés par les habitants au cours de l’histoire, en hommage ou en action de grâce. Ils datent du XIXème ou du début du XXème. Ses différentes parures sont changées pour les grandes fêtes (8 décembre, fête de la Vierge Noire) ou lors des temps liturgiques (avent, carême, Noël, Pâques, …). La statue est portée en procession le 8 décembre dans les rues de Bourg et lors de la fête de la Vierge Noire.

 

Elle est priée sous le vocable de Notre-Dame de l’Annonciation.

Feuille paroissiale

Télécharger

 

 

Nous aider